5 oct. 2017

A Copenhague plus qu'ailleurs, les vélos cargo remplacent les voitures !

Même à Copenhague, qui est assurément l’une des villes où ils sont le plus nombreux, les données sur les vélos cargo et leurs utilisations sont rares. La capitale danoise communique le chiffre de 40 000 vélos cargo en circulation dans l’agglomération (soit 6 % des vélos) et sur le fait que 25 % des familles avec deux enfants ou plus en possède un. Au-delà de ces informations officielles, il faut se tourner vers les observations réalisées par la société Copenhagenize pour avoir quelques renseignements complémentaires.

Le 6 Mai 2015, à partir de 8 heures du matin et durant 10 heures, cette société spécialisée dans le développement du vélo a recensé, 718 vélos cargo, à Søtorvet, l’une des intersections les plus fréquentées de la capitale danoise. Les triporteurs sont les modèles les plus courants à Copenhague. En effet, seuls 14 % des vélos cargo recensés dans l'analyse étaient des biporteurs et 4 % des vélos classiques équipés d’une remorque. L’usage des vélos cargo semble être plutôt masculin car seuls 38 % des triporteurs, 12 % des biporteurs et 11 % des vélos avec remorques étaient conduits par des femmes. Enfin, 76 % des vélos cargo circulent chargés de marchandises ou à vide et 21 % et 3 % avec respectivement un enfant et deux enfants ou plus. 

Les photos présentées dans ce message, prises fin août 2017, confirment ces chiffres. Ils vont même plus loin puisque l’on peut constater que la quasi-totalité des modèles circulant sur les pistes cyclables de Copenhague sont issus de fabricants danois (Christiania Bikes, Nihola, Winther Bikes, Bella Bikes, Trio Bikes pour les triporteurs et essentiellement Larry vs Harry pour les biporteurs). ll est très rare de voir dans la ville de la petite sirène de rencontrer des modèles hollandais ou allemands qui représentent avec le Danemark les principaux constructeurs de vélos cargo. 









 
 

 


Les enfants ne sont pas les seuls êtres vivants a être déplacés grâce à des vélos cargo. Il est assez commun à Copenhague de voir des adultes ou des chiens tranquillement installés dans la caisse d'un triporteur. Il est également intéressant de remarquer qu’à l’exception des vélos taxi et de certains modèles plutôt destinés à du transport de marchandises, très peu de modèles sont équipés d’une assistance électrique. 

 
 
 



 


Dans la capitale mondiale du vélo, il est aujourd’hui toujours possible d’apercevoir des modèles de vélos cargo fabriqués au Danemark lors du premier âge d’or du vélo au début du 20ème siècle comme des Long John ou sa déclinaison moins capacitaire le Short John. 


A l’opposé, un œil averti pourra apercevoir des prototypes qui ne sont pas encore commercialisés, comme ce nouveau triporteur Christiania Bikes doté d'un système de roues directionnelles, caché au cœur de Christiania.


La Cargologie à Copenhague est encouragée et facilitée par les infrastructures cyclables nombreuses, continues, bien entretenues et larges (minimum de 2 mètres pour une piste unidirectionelle) dont dispose l'agglomération. Les fabricants danois et leur offre de modèles diversifiés participent également à l'importance de l'usage des vélos cargo à Copenhague. Enfin, la fiscalité danoise incite également fortement à posséder un vélo cargo pour remplacer une voiture. En effet, le montant de la taxe à l'immatriculation des nouveaux véhicules se monte à 105 % pour les voitures d'une valeur inférieure à 79 000 DKK (environ 10 500 €) et à 180 % pour ceux d'un montant supérieur. Ces différents éléments expliquent pourquoi Copenhague est aujourd'hui la ville d'Europe où les vélos cargos sont les plus nombreux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire