13 sept. 2017

Le Sticker, nouvel accessoire pour cyclistes, made in Strasbourg !

Le développement important du vélo ses dernières années en France s’accompagne de la création d’accessoires ayant pour objectif de rendre son utilisation plus pratique et/ou chic. C’est dans cette tendance que s’inscrivent le porte parapluie Popins, le Poupoupidou, la Jart’elle ou le Pantastic. Le premier est originaire de Bordeaux, le second de Nantes et les deux derniers de Strasbourg. L’imagination et la volonté de personnalisation des cyclistes strasbourgeois est encore à l’honneur puisqu’un nouvel accessoire, made in Strasbourg, arrive sur le marché. Il s’agit du Sticker, une bande de cuir qui se colle sur une partie d’un cadre de vélo.

Le Sticker a été mis au point par Rodrigo, Grégoire et Jèsus, trois cyclistes strasbourgeois. Âgés de 25 à 31 ans, ils sont respectivement styliste designer, gérant de bar et graphiste vidéaste. Ils ont été initié au vélo par leurs parents et roulent sur des modèles qui correspondent à leur personnalité. «L'idée de créer une bande en cuir autocollante nous est apparue, il y a un peu plus d’un an, après avoir entièrement recouvert de cuir le vélo de Greg. Nous avons alors commencé à développer le projet en parallèle à nos emplois. Nous l’avons vu évoluer au fur et à mesure de nos nombreux essais, tests, recherches, notamment au Fablab du Shadok à Strasbourg», explique le trio qui a lancé la marque YoLand pour commercialiser leur création. 


Le Sticker donne une nouvelle peau aux vélos. Il se veut pratique, esthétique et économique et s’adresse aux amoureux du vélo qui souhaitent protéger, décorer et personnaliser leurs montures. Cette bande de cuir autocollante absorbe les chocs et protège le cadre des rayures. Le Sticker est simple à appliquer et adaptable à n’importe quel cadre de vélo. Il se marie parfaitement bien avec les éléments en cuir que l’on peut déjà retrouver sur les vélos (selles, poignées, sacoches…) et n’abîme pas la peinture si l’on veut le retirer. «Le cuir est une matière première, à l’aspect authentique, animalier, robuste et résiste à l’eau. Il vit avec le vélo et se tanne au gré des pluies». Plusieurs coloris de cuir naturel, acheminé du centre de la France puis transformé dans un atelier à Strasbourg, seront disponibles.  


 

 
 

L'investissement financier étant assez lourd pour se procurer du cuir de qualité, les créateurs du Sticker ont investi toutes leurs économies et leur temps libre dans la réalisation des premiers exemplaires. Le pack de trois bandes de longueurs différentes coutera 45 €. La bande unique sera proposée à 18 €. Afin de lancer la marque et le Sticker, les trois cyclo-tanneurs ont débuté hier un projet de crowdfunding. Ils comptent, avec l’argent récolté, investir dans la production (achat d’un stock de cuir et de moules de découpe), la communication (développement du site internet, publicité sur les réseaux sociaux, participation à des évènements…) et le développement pour de futures versions du Sticker ou d’autres accessoires.


«Nous avons déjà réfléchi à de possibles évolutions du produit avec d’autres formes ou des collaborations artistiques», annoncent les concepteurs du Sticker avant de poursuivre, «nous avons également quelques autres idées d’accessoires pour cyclistes…». Avec de telles perspectives de développement, la petite communauté de Yolanders qui a commencé à se constituer cet été dans les rues de Strasbourg devraient rapidement se déployer partout où le vélo représente un mode de vi(ll)e…

2 commentaires:

  1. C'est plutôt joli, mais je crains que les vélos ainsi décorés ne resteront pas longtemps ornés de ce bel écrin, à moins de le rendre amovible pour le retirer à chaque fois que l'on laisse notre bicycle dans la jungle !

    RépondreSupprimer
  2. C'est autocollant donc pas facilement détachable. Pas ou peu de problèmes de vol donc...

    RépondreSupprimer