28 sept. 2016

Le premier Cargo Corso de Bâle est une réussite !

Pour la semaine de la mobilité (Mobilität Woche en allemand) qui se déroulait en Suisse du 12 au 18 septembre, la ville de Bâle n'a pas fait les choses à moitié. Pas moins de 60 animations gratuites et pour tous les publics étaient organisées par une quarantaine de partenaires. Elles mettaient en avant les modes de transports alternatifs à l'automobile et proposaient de nombreux prix à gagner.

Naturellement, dans la ville suisse où le vélo est le plus utilisé avec une part modale de 20 %, le vélo tenait une place importante dans les festivités. Poursuivant ses efforts pour développer le vélo cargo, Bâle, a spécifiquement dédié une après midi à ce mode de transport. Organisée par l'office de l'environnement et de l'énergie bâlois, cette animation appelée, Cargo Corso, avait pour objectif de démontrer qu'il est facilement possible de transporter des marchandises ou des enfants à vélo sans polluer.

Véritable ode à la Cargologie, le Cargo Corso a réuni en plein centre ville sur la place du marché, différents magasins de vélos cargo, des entreprises utilisant quotidiennement ces vélos, diverses animations et informations l'usage des biporteurs et triporteurs. Le directeur de la mobilité de Bâle, Alain Groff, est venu apporté son soutien à l’événement et dire tout le bien qu'il pense des vélos cargo.


Alain Groff au micro d'une radio locale


En complément, les coursiers de Kurierzentral qui effectuent quotidiennement de nombreuses courses en Bullitt dans l'agglomération trinationale de Bâle, avaient organisé un challenge pour les personnes souhaitant tester leurs biporteurs. N'ayant pas été contacté pour bénéficier d'une livraison gratuite de mes courses, ni pour la mise à disposition d'un vélo cargo du service Carvelo2go pour un week end, je pense ne pas avoir gagné ce « contest »...


Progressivement les vélos cargo ont pris la possession de la place en attendant le départ du Corso de 2 kilomètres, qui représentait le bouquet final de cet après midi. Près de 70 vélos cargo, rejoints par quelques cyclistes tractant des remorques ont ainsi paradé durant une demi heure dans le centre ville de Bâle. Le cortège, qui se composait d'une très riche variété de modèles, n'est pas passé inaperçu et a rempli son objectif en attirant la curiosité des passants et en suscitant interrogations et étonnements sur son passage.











 
Bâle ne fait que suivre la tendance générale au développement de la Cargologie. En effet, d'autres villes s’activent pour développer l'usage des vélos cargos. C'est le cas de Bruxelles qui a également organisé un événement similaire dans le cadre de la semaine de la mobilité. En France, Grenoble a récemment fait tester différents modèles afin de sélectionner ceux qui seront d'ici peu proposés à la location par le service Métrovélo. Enfin, Strasbourg a équipé d'attaches spécifiques les places de stationnement réservées aux vélos cargo qu'elle avait crée il y a un an... Ces différentes actions démontrent bien que les vélos cargo sont de plus en plus plébiscités pour remplacer les voitures en villes. 2017 sera-t-elle l'année de la Cargologie ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire