1 sept. 2016

Le Canal de la Bruche, itinéraire idéal pour initier les enfants au cyclotourisme.

Les temps ont bien changé depuis 1682 et la mise en service du Canal de la Bruche, œuvre de 20 km de Sébastien Le Prestre de Vauban, qui relie Wolxheim à Strasbourg. Cette infrastructure a été réalisé pour transporter les pierres de grès des Vosges extraites des carrières de Soultz-les-Bains qui étaient alors nécessaires à la construction de la citadelle de la ville chargée de défendre la nouvelle frontière française du Rhin. Il a été utilisé jusqu’en 1939 pour le transport du vin, du bois et d’autres matériaux de construction comme les briques et les tuiles. Aujourd’hui, il n’est plus navigable. Sa fonction première de transport de biens a évolué vers le transport de personnes depuis la réalisation, dans les années 1980, par le Conseil Général du Bas Rhin, d’une voie verte sur son chemin de halage. Cet itinéraire est certainement l’un des plus beaux, agréable, facile et sécurisé du Bas-Rhin ce qui en fait un merveilleux terrain d’entraînement pour initier les enfants au cyclotourisme. 


A condition de faire déjà régulièrement du vélo pour aller à l'école, au sport ou pour les loisirs et d'avoir une monture bien entretenue et confortable, les enfants à partir de 7/8 ans peuvent pédaler 20 voire 30 kilomètres à une moyenne de 12 à 15 km/h durant deux à trois jours. Pour les accompagner dans ces premières expériences de cyclotourisme, un bon encadrement, de la bonne humeur et du beau temps sont nécessaires. Si vous combiner tous ces critères, la voie verte du canal de la Bruche vous déroulera avec plaisir et en famille son tapis d’asphalte rose… 




En partant du centre de Strasbourg, vous contournez tout d’abord le musée d’art moderne et contemporain avant de rejoindre la piste cyclable de l’Ill en direction de la Montagne Verte. Cette piste cyclable bidirectionnelle s’insère au sein du parc naturel urbain de Strasbourg, véritable écrin de verdure en ville. Très vite, vous arrivez à l’embouchure du Canal de la Bruche que vous commencerez à longer en suivant le jalonnement en direction de Molsheim. La ville est maintenant derrière vous. Vous évoluerez tout au long de l’itinéraire entre campagne et villages. Cet environnement bucolique vous fera perdre le sens du temps et vous emmènera, ainsi que vos enfants en voyage à quelques coups de pédale de Strasbourg. A l'aide de votre téléphone, vous pourrez scanner (QR Code ou NFC) les totems installés par le Conseil général pour avoir plus d'informations sur les lieux que vous traversez.


Tout au long de l'itinéraire, vous déambulerez entre les nombreux papillons, libellules, canards, oies, hérons cendrés et autres martins pécheurs, sans oublier les chevaux et vaches qui paissent dans les champs voisins. En complément, le patrimoine du canal, notamment les anciennes écluses devenues aujourd’hui des chutes d’eau, leurs maisons, dont certaines ont été magnifiquement rénovée par des habitants ou d’anciens lavoirs agrémentent l’itinéraire et permettent aux enfants de ne pas se rendre compte qu’ils « avalent des kilomètres ». Des bancs, des aires de jeux ou des étangs permettent de faire une bonne pause pour manger, goûter, se dégourdir les jambes ou tout simplement se reposer et reprendre quelques forces. 






Seules quelques traversées de route départementales sécurisées et des revendications hostiles au GCO (Grand Contournement Ouest, projet controversé de nouvelle autoroute de contournement de l'agglomération strasbourgeoise) qui devrait franchir, grâce à un viaduc, la Bruche et son canal entre Kolbsheim et Ernolsheim vous rappelleront l’existence des voitures.



Infographie du viaduc prévu pour franchir la Bruche et son canal. Source: dna.fr
Progressivement, vous commencerez à apercevoir les premières collines du piémont vosgien tapissées de vignes. A Ergersheim, le jalonnement vous proposera de quitter ce havre de paix et de rejoindre Molsheim par une piste cyclable qui longe la D30. Une alternative, certes plus longue de 3 km, mais tellement plus tranquille consiste à continuer le long du Canal. Elle vous permettra notamment de découvrir la passe à poissons (la poisse à passons pour les têtes blondes...) réalisée sur le barrage de la Bruche situé à la confluence de la Bruche, de la Mossig et du Canal. C'est un endroit très agréable pour faire une pause et découvrir comment et pourquoi cet aménagement permet aux saumons, truites et anguilles de remonter le cours de cette rivière pour trouver de meilleures zones de fraie. A Wolxheim au terme du canal, vous bifurquez à gauche sur une autre voie verte aménagée sur l’ancienne voie ferrée reliant Molsheim à Saverne. Elle file tout droit jusqu'à « Molse » comme disent les alsaciens, entre les vignes et les champs. 


Arrivés dans cette Sous-Préfecture du Bas-Rhin de 10 000 habitants, il ne vous restera plus qu'à installer votre tente au camping situé à proximité de la voie verte avant de vous rafraîchir et délasser dans la piscine municipale en plein air située juste en face (l'entrée est gratuite pour les campeurs). Une motivation de plus pour les jeunes cyclotouristes d'arriver au bout de cette balade exceptionnelle ! Le retour, le lendemain, à Strasbourg, peut se faire à vélo, par le même itinéraire ou si la nuit en camping a été rendue difficile par les moustiques ou le ronflements du voisin, le TER vous ramènera en ville en 15 minutes...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire