1 juil. 2016

Carvelo2go, le service de vélos cargo partagés, part à la conquête de la Suisse !

Un vélo cargo c'est très utile pour transporter confortablement des enfants ou des marchandises, mais, vous n'avez peut être pas ce besoin tous les jours, les moyens d'en acquérir un ou la possibilité de le stationner à votre domicile. Pour s'affranchir de ces contraintes, l'Académie de la mobilité, émancipation du Touring Club Suisse, l'association des automobilistes helvètes, a lancé, à Berne (130 000 habitants), en septembre 2015, un service de vélos cargo partagés, dénommé Carvelo2go.

Crée en 2008, l'Académie de la mobilité s'est tout d'abord intéressée au développement de l’électromobilité dans les domaines du vélo et de l'automobile. Depuis 2014, elle s'est également lancée dans un programme de promotion des vélos cargo (conférence annuelle, participation à divers animations cyclables, informations...) dont Carvelo2go est aujourd'hui le projet phare.

Ce service de vélos cargo partagés est d'une simplicité déconcertante. Il s'organise autour d'une plateforme internet qui permet aux particuliers ou aux professionnels de s'enregistrer gratuitement puis de réserver un vélo cargo pour une location allant d'une heure à trois jours. Les vélos sont répartis chez différents commerçants partenaires (restaurant, bar, pharmacie, boulanger, libraires, vélocistes...). Élégamment surnommés "hôtes", ils sont au nombre de vingt dans la capitale helvétique et bénéficient en contre partie d'une publicité discrète sur le porte bagage du vélo. Ils peuvent également les utiliser gratuitement pour leurs besoins professionnels.

La boulangère et son biporteur !
Les des biporteurs proposé par Carvelo2go en action.
Le tarif de la location est de 5 CHF* la première heure, de 2CHF* de 2 à 9h et de 1CHF* par heure à partir de la 10ème heure. Le loueur récupère les clés du vélo auprès de l'hôte au début de la location après son payement en espèce. Les clients peuvent choisir selon l’hôte trois différents modèles de vélo cargo haut de gamme avec assistance électrique ; quatre biporteurs (Urban Arrow Family, Load de Riese & Muller, E-Bullitt et Omnium) et un triporteur (MK1-E de Butchers & Bicycles).

Biporteur en location par un libraire.
Pub pour le service devant un restaurant qui propose un biporteur à la location
Biporteur proposé à la location par une pharamacie du centre ville.
Carvelo2go a rapidement trouvé sa clientèle à Berne. Si bien que les villes de Bâle (165 000 habitants) en Mars 2016 et de Vevey (18 000 habitants) en Juin 2016 ont également déployé ce service. La cité rhénane propose uniquement des biporteurs (les quatre modèles de Berne plus le Bakfiets Steps) répartis chez une quinzaine d’hôtes. La cité lémanique, propose quant à elle deux modèles de biporteurs (l'Urban Arrow Family et le Load de Riese & Muller) disponibles auprès de 4 hôtes.

Localisation des hôtes à Berne, source : www.carvelo2go.ch
Localisation des hôtes à Bâle, source : www.carvelo2go.ch
Localisation des hôtes à Vevey, source : www.carvelo2go.ch
 Carvelo2go compte aujourd'hui près de 1500 abonnés dans ces trois villes et enregistre une moyenne de 11 locations par mois par vélo. La réussite de ce projet s'articule autour de la dynamique crée par l'Académie qui développe le service, les villes partenaires qui payent le développement spécifique de la plateforme, les partenaires qui financent l'achat des vélos cargo et les hôtes qui les gèrent.

Le lancement réussi du service rend très optimiste l'Académie de la mobilité sur la participation de nouveaux hôtes dans les trois premières villes pionnières et son déploiement dans d'autres et notamment son autofinancement dès 2018, année à partir de laquelle, Carvelo2go ne bénéficiera plus du soutien du fond de promotion Engagement Migros (l'un des deux acteurs de la grande distribution suisse). D'ici, là je suis sûr que de nombreuses autres villes proposeront le service et participeront au développement de la cargologie en Suisse...



* 1 CHF = 0,9 € au jour de publication de l'article.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire