7 juil. 2016

L'exposition Happy'Cyclette du Conseil Départemental du Bas-Rhin présente le vélo dans tous ses états.

Depuis le début des années 80, le Conseil Général du Bas-Rhin (devenu Conseil Départemental début 2015) s'implique dans le développement du vélo. En 1992, l’administration départementale approuva son plan vélo. Ce document, une première en France pour un département, avait trois principaux objectifs :
    • sécuriser les déplacements des cyclistes
    • mettre en œuvre un réseau d’itinéraires à longues distances desservant les principaux pôles d'attraction du Bas-Rhin (a vocation principale de loisirs)
    • encourager l'utilisation du vélo, y compris pour les déplacements quotidiens des bas-rhinois

Ainsi sur les 735 km d'itinéraires cyclables jalonnés, plus de 320 km d’aménagements cyclables ont été réalisés pour un investissement de 45 millions d'euros. Fort de son expérience, de son engagement et de sa réussite, le Conseil Général a réactualisé sa politique vélo en 2010 dans un nouveau document qui planifie le développement de sa politique cyclable jusqu'en 2020. Cette mise à jour s'accompagne de l'organisation ou de la participation d'événements comme le mois du vélo, le Slow Up d'Alsace et cette année l'exposition « Happy Cyclette, le vélo dans tous ses états ».

Inaugurée le 28 Juin, cette exposition gratuite et ouverte à tous du lundi au samedi de 10h à 18h jusqu'au 30 septembre, se tient dans l'Hôtel du Département situé au cœur de Strasbourg en bordure du quartier touristique de la Petite France. L'exposition conçue et réalisée par le service communication du Département avec l'appui de trois salariés passionnés de vélo et de partenaires locaux (Esprit Cycles, Decathlon...) présente une vingtaine de modèles de vélos dont la moitié date du XIX ème siècle, mais également d'autres modèles plus contemporains (course, tandem, à assistance électrique et cargo).



Les modèles anciens, issus de la collection du Vélo Club 1900 Cronenbourg sont dans un parfait état de conservation et notamment la draisienne datée de 1813 ! Des informations accompagnent chaque vélo et permettent de découvrir son année, son pays de réalisation et ses caractéristiques techniques. Vous pourrez ainsi vous rendre compte de l'évolution du vélo (transmission, pneumatiques) et des matériaux utilisés (bois, acier, aluminium...) depuis son invention.



Entre la découverte de deux modèles, vous pourrez découvrir les interludes littéraires de Laurent Bayart et apprécier sa plume qui ne crève jamais grace à quelques un des meilleurs passages de ses tribulations de cycliste strasbourgeois tirées de ses différents ouvrages sur le sujet. Happy'Cyclette propose également une dizaine de clichés de Jonathan Sarago, photographe à la direction de la communication et passionné de pignon fixe dans lesquels, un œil averti, pourra reconnaître quelques membres du Grosskost Fixed Crew, groupe incontournable du fixie à Strasbourg.


Happy Cyclette propose encore quelques autres découvertes ludiques ou connectées et s'impose comme un des événements de l'été à Strasbourg. Une visite est fortement conseillée pour passer un été heureux à bicyclette...

1 juil. 2016

Carvelo2go, le service de vélos cargo partagés, part à la conquête de la Suisse !

Un vélo cargo c'est très utile pour transporter confortablement des enfants ou des marchandises, mais, vous n'avez peut être pas ce besoin tous les jours, les moyens d'en acquérir un ou la possibilité de le stationner à votre domicile. Pour s'affranchir de ces contraintes, l'Académie de la mobilité, émancipation du Touring Club Suisse, l'association des automobilistes helvètes, a lancé, à Berne (130 000 habitants), en septembre 2015, un service de vélos cargo partagés, dénommé Carvelo2go.

Crée en 2008, l'Académie de la mobilité s'est tout d'abord intéressée au développement de l’électromobilité dans les domaines du vélo et de l'automobile. Depuis 2014, elle s'est également lancée dans un programme de promotion des vélos cargo (conférence annuelle, participation à divers animations cyclables, informations...) dont Carvelo2go est aujourd'hui le projet phare.

Ce service de vélos cargo partagés est d'une simplicité déconcertante. Il s'organise autour d'une plateforme internet qui permet aux particuliers ou aux professionnels de s'enregistrer gratuitement puis de réserver un vélo cargo pour une location allant d'une heure à trois jours. Les vélos sont répartis chez différents commerçants partenaires (restaurant, bar, pharmacie, boulanger, libraires, vélocistes...). Élégamment surnommés "hôtes", ils sont au nombre de vingt dans la capitale helvétique et bénéficient en contre partie d'une publicité discrète sur le porte bagage du vélo. Ils peuvent également les utiliser gratuitement pour leurs besoins professionnels.

La boulangère et son biporteur !
Les des biporteurs proposé par Carvelo2go en action.
Le tarif de la location est de 5 CHF* la première heure, de 2CHF* de 2 à 9h et de 1CHF* par heure à partir de la 10ème heure. Le loueur récupère les clés du vélo auprès de l'hôte au début de la location après son payement en espèce. Les clients peuvent choisir selon l’hôte trois différents modèles de vélo cargo haut de gamme avec assistance électrique ; quatre biporteurs (Urban Arrow Family, Load de Riese & Muller, E-Bullitt et Omnium) et un triporteur (MK1-E de Butchers & Bicycles).

Biporteur en location par un libraire.
Pub pour le service devant un restaurant qui propose un biporteur à la location
Biporteur proposé à la location par une pharamacie du centre ville.
Carvelo2go a rapidement trouvé sa clientèle à Berne. Si bien que les villes de Bâle (165 000 habitants) en Mars 2016 et de Vevey (18 000 habitants) en Juin 2016 ont également déployé ce service. La cité rhénane propose uniquement des biporteurs (les quatre modèles de Berne plus le Bakfiets Steps) répartis chez une quinzaine d’hôtes. La cité lémanique, propose quant à elle deux modèles de biporteurs (l'Urban Arrow Family et le Load de Riese & Muller) disponibles auprès de 4 hôtes.

Localisation des hôtes à Berne, source : www.carvelo2go.ch
Localisation des hôtes à Bâle, source : www.carvelo2go.ch
Localisation des hôtes à Vevey, source : www.carvelo2go.ch
 Carvelo2go compte aujourd'hui près de 1500 abonnés dans ces trois villes et enregistre une moyenne de 11 locations par mois par vélo. La réussite de ce projet s'articule autour de la dynamique crée par l'Académie qui développe le service, les villes partenaires qui payent le développement spécifique de la plateforme, les partenaires qui financent l'achat des vélos cargo et les hôtes qui les gèrent.

Le lancement réussi du service rend très optimiste l'Académie de la mobilité sur la participation de nouveaux hôtes dans les trois premières villes pionnières et son déploiement dans d'autres et notamment son autofinancement dès 2018, année à partir de laquelle, Carvelo2go ne bénéficiera plus du soutien du fond de promotion Engagement Migros (l'un des deux acteurs de la grande distribution suisse). D'ici, là je suis sûr que de nombreuses autres villes proposeront le service et participeront au développement de la cargologie en Suisse...



* 1 CHF = 0,9 € au jour de publication de l'article.