26 mai 2016

En 2016, quel sera l'employeur strasbourgeois le plus véloptimiste ?

Depuis 2009, le challenge au boulot à vélo, organisé par l'association CADR 67, incite les salariés à se rendre au travail à vélo. S’adressant depuis ses débuts aux entreprises des départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin, le challenge se concentre depuis 2015 sur le territoire de l’Eurométropole de Strasbourg et bénéficie de son soutien financier. Il s'articule également avec la stratégie de développement des plans de déplacements d’entreprises promus par la collectivité. 

Au boulot à vélo propose une façon ludique, originale et collective de promouvoir le vélo dans les entreprises. Il permet également aux employeurs de créer de la cohésion d’équipe autour d’un évènement aux valeurs positives et qui met en avant la participation plutôt que la performance.


Le principe est simple. Durant deux semaines, au mois de Juin, les salariés comptabilisent les kilomètres parcourus à vélo lors de leurs déplacement domiciles/travail ou professionnels. Ouvert aux employeurs publics ou privés, il comporte quatre catégories suivant la taille de l'entreprise (moins de 20 employés , 21 à 100, 101 à 500 et plus de 500). 

Depuis deux ans, l’événement monte en puissance comme le témoignent la communication effectuée au tour du challenge, son articulation avec la fête du vélo, la manifestation « toutes à Strasbourg » organisée par la FFCT, le nombre et l’engouement des salariés et des employeurs participants.

27 entreprises ont participé en 2011, 44 en 2012, 69 en 2013, 90 en 2014 et 107 en 2015* ce qui représentait pour cette dernière édition plus de 3200 participants ayant pédalé en deux semaines plus de 255 000 km. La remise des prix de l’édition 2015 avait lieu dans les salons de l’Hôtel de ville de Strasbourg par le Maire de Strasbourg, Roland Ries, le Président de l'Eurométropole, Robert Hermann et le délégué communautaire en charge du vélo, Jean-Baptiste Gernet. Avant de recevoir leurs prix, les vélotaffeurs étaient invités à une conférence donnée par Olivier Razemon, journaliste au Monde, blogger et auteur du livre « Le retour de la pédale ». 

Les gagnants 2015 de la catégorie de 21 à 100 salariés du secteur privé. Photo : Geneviève Engel, Eurométropole de Strasbourg
Olivier Razemon lors de sa conférence. Photo : Geneviève Engel, Eurométropole de Strasbourg.
Afin de préparer le challenge dans les meilleures conditions, des parcs d'assistance ont lieu les semaines précédent l’évènement dans divers secteurs de l'agglomération (Espace européen de l'entreprise à Schiltigheim, plaine des bouchers, Wacken, parc d'innovation d'Illkirch). Durant une journée, il est proposé des contrôles techniques dispensés par des vélocistes locaux, des bourses aux vélos, du marquage Bicycode, des prêts gratuits de Vélhops (dont certains à assistance électrique) pour la durée du challenge ainsi que divers renseignements sur la démarche d'accompagnement des plans de déplacements proposée par l'Eurométropole de Strasbourg, baptisée Optimix

Parc d'assistance
De plus, chaque entreprise reçoit avant le début du challenge un kit de participation avec différents goodies et accessoires dont cette année, deux destinés spécialement aux femmes, le poupoupidou et la jart'elle inventée par la strasbourgeoise Véronique Bertrand. Cette année, la campagne de communication se décline avec des clichés des participants de l'année dernière.


 


Le Challenge 2016 se déroule du 6 au 19 Juin, 90 équipes sont déjà inscrites. Il vous reste donc quelques jours pour constituer une équipe pour aller au boulot à vélo et tenter de décrocher l'un des nombreux lots. En attendant un jour, peut-être, une édition hivernale qui serait assurément un bon moyen de convaincre les cyclistes strasbourgeois délaissant leur vélo en hiver de continuer à pédaler même quand la température est plus fraiche… 


* Depuis 2015, le challenge ne se déroule plus à l'échelle de l'Alsace mais uniquement dans les 28 communes de l'Eurométropole de Strasbourg.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire