17 déc. 2015

Vision future de l'itinéraire Vélostras du canal de la Marne au Rhin.

Lors de mon dernier séjour à Amsterdam à la mi octobre, je pédalais tous les jours sur une piste cyclable, répondant au nom de Zomerpad. Localisé à 3km à  l' Est du centre d'Amsterdam, cet aménagement ressemble à ce que sera le prochain itinéraire Vélostras planifié le long du canal de la Marne au Rhin dans la première couronne strasbourgeoise. Ces deux infrastructures cyclables sont réalisées sur une digue longeant un canal et dans des secteurs urbains qui se densifient (même si la densification de l’agglomération strasbourgeoise n'a rien à voir avec celle de la capitale hollandaise).

Zomerpad dans la banlieue Est d'Amsterdam, source : Google maps
Piste cyclable du canal de la Marne au Rhin dans la banlieue Nord de Strasbourg, source : Google Maps
Cependant le niveau de service proposé par les deux aménagements est radicalement opposé. Alors que le Zomerpad répond pleinement aux critères de base du réseau cyclable hollandais (piste cyclable bidirectionnelle d’une largeur de 4m, éclairage, bonnes connexions avec le reste du réseau cyclable, jalonnement… ), la piste cyclable du canal de la Marne au Rhin est vétuste et ne permet pas, en l’état, d’espérer un report modal de l’automobile vers le vélo surtout pour les déplacements de plus de 5 kilomètres. 

Tronçon moins urbain du Zomerpad

Connexion entre le Zomerpad et le réseau cyclable local.
En effet, cette piste cyclable (voie verte pour être précis) gérée par le Conseil Départemental du Bas-Rhin (sur un terrain appartenant à Voies Navigeables de France) avant son transfert le 1er janvier 2017 à l’Eurométropole de Strasbourg est un aménagement ancien dont la largeur maximale (qu'il faut partager avec les piétons, joggeurs, rollers et les nombreux cygnes) est de 2,2 m. Elle n'est pas éclairée, sauf timidement dans sa courte partie sur Schiltigheim et ne bénéficie pas de bonnes connexions avec le reste du réseau cyclable. Les comptages réalisés en 2014 aux beaux jours sur cette piste cyclable indiquent néanmoins une utilisation en semaine par près de 800 cyclistes à Vendenheim (10 km au nord de Strasbourg) et 1500 à Schiltigheim.


Piste cyclable du canal de la Marne au Rhin à Hoenheim
Piste cyclable du canal de la Marne au Rhin à Bischheim
Piste cyclable du canal de la Marne au Rhin à Bischheim.
Pour ses différentes raisons, cet itinéraire Vélostras a été choisi pour être réaménagé en priorité. Il sera élargi pour permettre une meilleure cohabitation entre ses usagers, éclairé pour pouvoir être praticable de nuit et les connexions avec le réseau cyclable secondaire ou avec les secteurs traversés seront réaménagées. Il devrait donc se rapprocher de ce à quoi ressemble le Zomerpad et être fréquenté par plus de cyclistes.

La piste cyclable à Hoenheim vue du pont de la RD 468 (Photo Atelier Alfred Peter)
Photomontage de jour réalisé par l'atelier Alfred Peter pour l'Eurométropole de Strasbourg.
Photomontage de nuit réalisé par l'atelier Alfred Peter pour l'Eurométropole de Strasbourg.

En complément, les critères de Vélostras préconisent également des aménagements paysagers pour améliorer la qualité de l'environnement traversé par les cyclistes et des points multiservices proposant un point d’eau, une pompe, du petit outillage et diverses informations pour les cyclistes…). Cet itinéraire devrait être progressivement réaménagé à partir de 2017 pour un budget de 1,2 millions d'euros. Il permettra conformément aux objectifs du plan vélo 2020 dont Vélostras est une action majeure, de renforcer l’usage du vélo en première et en seconde couronne de l’agglomération strasbourgeoise et de développer l'usage du vélo sur des déplacements supérieurs à 5 km.

4 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Espérons qu'une fois intégré a Vélostras, cet itinéraire cessera d’être coupé pour un oui ou pour un non.
    Cela fait plus d'un mois que cette piste cyclable est (sur le papier) barrée, alors qu'il ne s'y déroule aucun travaux. Et c'est prévu jusqu'à mi-Janvier.
    Monsieur Gernet, si vous me lisez.......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour votre commentaire François. Je partage pleinement votre point de vue. Mais comme je l'écris dans l'article, la digue est propriété de VNF et le conseil départemental dispose d'une convention de superposition de domaine pour l'exploitation de la piste. Ils faut donc se tourner vers eux pour les remarques ��

      Supprimer
  3. Une bonne nouvelle que cette priorité pour ce tronçon. Je serais curieux de savoir quel traitement sera réservé aux passages sous les ponts? Comment les élargir et les rendre moins dangereux du fait de l'absence de visibilité et du rétrécissement.

    RépondreSupprimer