13 mai 2015

Les cycles Peugeot, historique.

Lorsque vous demandez à quelqu’un de citer une grande marque française de vélo, il y a fort à parier que celui-ci vous réponde Peugeot. En effet, la marque au lion a commencé à produire des vélos à partir de 1882. La gamme était composée de trois modèles, le Grand-Bi, peu maniable et qui avait son pédalier solidaire de l'axe d'une roue avant de grand diamètre, le tricycle qui rassurait l'utilisateur grâce à la stabilité de ces deux roues avant et enfin la bicyclette avec son pédalier central et sa transmission par chaine sur la roue arrière. Ce dernier modèle devint rapidement le plus populaire.

Grand Bi, 1882
Tricycle, "le populaire"
Dès 1890, 10 0001 cycles sont produits dans les usines Peugeot situées à proximité de Montbéliard dans le Doubs, puis 20 000 en 1900 et 80 000 en 1910. Peugeot développe des vélos de qualité comme moyen de transport quotidien mais également des modèles de courses qui gagnent de nombreuses épreuves sportives dès la fin du XIXème siècle. A cette époque, on ne dit pas « j’ai un vélo », mais « j’ai un Peugeot ». 


Affiche réalisée par Jean Carlu en 1923.

Après la seconde guerre mondiale la production repart à la hausse et passe de 160 000 unités en 1950 à 865 000 en 1980. En 1992, Peugeot vend la licence de fabrication de ses vélos au groupe Cycleurope. La maison mère reprend en main la production et la distribution de ses cycles en 2004. Un petit aperçu de l'histoire des cycles Peugeot est visible au Musée de l’aventure Peugeot situé à Sochaux dans l’agglomération montbéliardaise, berceau historique de la marque au Lion.
Vélo pliant, "Système Gérard", fabriqué pour équiper les bataillons de chasseurs de l'infanterie française, 1914
Vélo à transmission par cardan, 1920
Vélo "Confort", les fourches avant et arrières sont reliées au cadre par des articulations et des ressorts à lames assurant une suspension élastique, 1923
Triporteur
Vélo porteur parisien, 1954
Vélo réalisé pour la maison de couture Courrèges.
Vélo "Turbo", 1985
Concept Bike, DL 122, pliant et à assistance électrique, 2010
Pibal, dessiné par Philippe Starck, 2013
Du grand-bi de 1882 au récent Pibal désigné par Philippe Starck pour l’agglomération bordelaise en passant par les vélos de courses et des concept bikes, les cycles Peugeot, robustes et bon marché font aujourd’hui partie du patrimoine vélocipédique français.
1 Chiffres issus de l’ouvrage "Les cycles Peugeot" de Lucien Hilger.

1 commentaire:

  1. Pour en savoir plus sur Cycles Peugeot plusieurs chapitres sur mon site
    100 ans de l'histoire des Cycles Peugeot racontés en affiches
    la fabrication d'un vélo en 1972
    un vélo de légende: mon PX 10 de 1979
    http://eurovelo6.e-monsite.com/pages/peugeot/au-c-ur-des-usines-peugeot.html

    RépondreSupprimer