25 févr. 2015

Hot Dog City, les triporteurs ambassadeurs de la street food

Après avoir mis un terme à sa première aventure de street food Trop bon le resto'rue, Vincent Léopold a remis le couvert avec un nouveau concept basé sur le hot dog. Fin novembre 2014, il ouvre Hot Dog City dans la rue des Frères entre de nombreux autres nouveaux concepts de commerces de bouche.

Convaincu qu'il existe une demande de street food à Strasbourg mais que l'offre qu'il proposait avec Trop bon, le resto'rue n'y correspondait pas suffisamment, Vincent Léopold propose depuis début février une version street food d'Hot Dog City. Chaud, pas cher, populaire, facile et rapide à manger, le hot dog remplit tous les critères pour être vendu dans la rue avec un triporteur. 

Pour cela, il a acquit via Com' on bike un triporteur fabriqué par la marque Hollandaise Fietsfabriek qu'il a fait aménagé par un artisan local afin de pouvoir vendre des hot dog dans la rue. Une remorque qui permet de transporter des boissons, desserts et ustensiles nécessaires à la vente complète le triporteur. Hot Dog city vend ainsi à différents endroits de l'espace public des hot dog à l'unité ou en menu avec chips, boisson et dessert pour un prix maximum de 7,5 €. L'objectif de Vincent Léopold est de redonner ses lettres de noblesses au "chien chaud" souvent assimilé à la malbouffe en proposant notamment du pain et des saucisses de premiers choix issus d'artisans locaux.


Ces triporteurs permettront également d'intervenir sur différentes manifestations (évènements, matchs de football ou de basket ball...). Pour cela, ils sont équipées d'une assistance électrique qui permet de déplacer sans grands efforts le triporteur et son chargement. Audrey-France, amie qui m'a fait découvrir cette nouveauté et pour laquelle le hot dog n'a pas de secrets résume très bien le concept : « C'est sympa et accrocheur, en phase avec cette mode street food qui modernise Strasbourg et qui promeut le vélo ».

Vous pouvez rencontrer le triporteur en semaine entre 12h et 14h alternativement place de la République à proximité des arrêts de tram ou place de Bordeaux devant la sortie principale du lycée Kléber. A partir de mi Mars, deux autres triporteurs identiques viendront s'ajouter à celui déjà présent. Ils se localiseront de la fin de matinée au début de soirée place de la gare et place des Halles à des endroits stratégiques où de nombreuses personnes pressées et affamées transitent.


Pour compléter sa démarche locale, l'ensemble de la charte graphique de Hot Dog City dont le logo qui représente un chien fou livrant des hot dog en triporteur, a été réalisé par Stom 500, graffeur strasbourgeois.


Vincent Léopold qui emploi 6 personnes pour faire tourner son affaire a encore beaucoup d'idées pour la développer. Alors n'hésitez pas, si vous passez rue de Frères ou devant un triporteur rouge qui propose des hot dog laissez vous tenter par un repas garanti 100% sans cheval !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire