21 janv. 2015

Vélostras, les premiers aménagements réalisés en 2014.

En 2013, la Communauté urbaine de Strasbourg annonçait la réalisation d’un réseau cyclable à haut niveau de service ayant pour objectif de développer l’usage du vélo sur des distances supérieures à 5 km. Composé de douze itinéraires (neuf radiaux et trois circulaires), ce réseau baptisé Vélostras totalisera à terme 130 km. Il se compose de nombreux tronçons déjà existants, d’autres à aménager car manquants et certains à réaménager car ne répondant pas aux 5 niveaux de services demandés pour Vélostras :
  • Efficacité (tous les points du réseau à un maximum de 30 minutes du centre ville)
  • Fiabilité (éclairage, déneigement, entretien régulier…)
  • Sécurité (traitement des principaux points accidentogènes, continuité…)
  • Convivialité (largeur minimum, aménagements paysagers…)
  • Lisibilité (identité propre, marketing…)
Réseau Vélostras
L’identité visuelle propre au réseau Vélostras a commencé a être mise en place sur le réseau (logo et jalonnement spécifique, compteur dynamique). En 2014, un maillon manquant de 900 mètres de la seconde rocade présentée comme le périphérique vélo de Strasbourg par les médias a été mis en service sur le pont Pasteur et les rues de Saales et de Fouday.

Cet aménagement d’un montant de 1,2 millions d’Euros qui a bénéficié d’un soutien financier du Conseil général du Bas-Rhin, consistait à aménager une piste cyclable bidirectionnelle en récupérant une voie de circulation automobile. Cet aménagement a également permis la suppression d’un espace mixte (trottoir sur lequel les cyclistes étaient autorisés à circuler) pour lesquels la Ville de Strasbourg a été condamnée en 2012 par le tribunal administratif, où la cohabitation entre les 4000 cyclistes par jour et les nombreux piétons fréquentant les équipements voisins (collège, lycée, mosquée) était très conflictuelle.

 

Un couloir bus pour la ligne 15, l’une des principales de l'agglomération, la sécurisation de l’accès à l’école Scheppler grâce à la réorganisation d'une sortie d’autoroute et d'un carrefour ainsi que l'implantation d'arbres sur les rues de Saales et de Fouday ont également été réalisés dans cet aménagement.



Il reste à réaménager 500 m entre la rue Wodli et la place de Haguenau, pour supprimer le dernier tronçon manquant de cette rocade cyclable de 12 km ceinturant l’ensemble du centre ville élargi de Strasbourg.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire