13 juin 2014

I Bike Strasbourg teste un Nihola Cigar Family.

Après avoir roulé une semaine sur un Urban Arrow Family , j'ai pu testé un triporteur durant une dizaine de jours un Nihola Cigar Family motorisé par les étudiants de l'INSA Strasbourg. Le modèle a été acheté directement à la nouvelle usine française du constructeur danois situé dans la périphérie de Nantes. J'avais déjà conduit quelques minutes un Nihola non motorisé et étais très impatient de tester cette version et de voir comment se comporterait ce triporteur avec lequel j'ai fait plus de 130 kilomètres.


L'un des gros avantages du Nihola est d'avoir une direction indépendante de la caisse. Malgré ses 91 cm de largeur et ses 2m de long, le triporteur vire facilement et avec stabilité grâce à son centre de gravité très bas. Sa caisse réalisée en matériel composite n'alourdit pas beaucoup le vélo. Si bien que grâce à sa maniabilité et son poids (33 kg, que j'estime à 40 kg avec la motorisation) le Nihola est certainement un des triporteurs les plus facile à conduire. 


Le moteur de marque allemande a été monté sur le pédalier. La batterie de 24V qui délivre 9 à 11 Ah et l'onduleur ont trouvé place en hauteur dans la boite avant. Ces accessoires ne diminuent pas fortement les 180 litres de volume de la caisse. L'autonomie de la batterie permet de rouler de 40 à 50 km selon le niveau d'assistance utilisé.

La finition du vélo et de l'installation sont irréprochables, les câbles entre le moteur, la batterie et l'onduleur sont bien cachés. Un couvercle sur la caisse a été réalisé avec une serrure permettant de protéger le contenu de la caisse et surtout la batterie du vol.


Comme tous les biporteurs et triporteurs, l'équipement de ce modèle est complet. Il dispose d'un système Nexus 7 dans le moyeu arrière (dont on oublie rapidement la fonction avec l'assistance éléctrique...) et de freins avants à tambours complétés d'un classique système à patins à l'arrière. 


Avec son poids (léger pour un triporteur), ses accessoires, sa capacité de transport et sa motorisation, le Nihola est une véritable bombe et ceci même avec du poids dans la caisse. Aidé jusqu'à 25 km/h par le niveau d'assistance maximale, j'ai fait une pointe à 37 km/h en descente tout en me sentant en parfaite sécurité à son guidon.


Je recommande grandement ce vélo cargo qui vous permettra de transporter sans problèmes deux enfants et toute sorte de marchandises grâce aux nombreux accessoires proposés par la marque. Ce n'est pas pour rien que ce modèle est l'un des plus fréquent à Copenhague...

7 commentaires:

  1. Oué , enfin 5000 boules pour la version electrique, ca fait quand meme le double de son homologue chez Baboe. Qu'est ce qui peut justifier 2500€ de surcout ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca il faudrait le demander à Nihola. Un élément de réponse peut être la différence de motorisation entre le babboe (moyeu arrière) et le nihola (pédalier) mais je pense que ça ne justifie pas tout seul l'écart de prix. Quoiqu'il en soit pour des villes plates, l’assistance sur Nihola n'est pas nécessaire.

      Supprimer
    2. Ca depends. Si on veut vraiment démocratiser ce genre d'appareil, je pense au contraire que l'assistance et sa force. Sans ca, beaucoup de gens continueront de choisir la facilité avec une voiture.

      Supprimer
    3. Ce n'est pas le cas à Copenhague, Berlin ou Amsterdam où la grande majorité des vélos cargos circulent sans assistance...

      Supprimer
    4. Est-il possible d'essayer ce spécimen sur Strasbourg. Compte tenu de votre description ce modèle ressemble assez à mon fantasme en matière de triporteur. Fantasme que j'aimerais toutefois confronter à la réalité avant d'envisager de passer commande...

      Supprimer
    5. Sauf erreur de ma part, il me semble que Rustine et Burette distribue ce triporteur...

      Supprimer
  2. Pour ceux qui n'habitent pas dans une ville aussi plate que Copenhague, Berlin ou Amsterdam, l'assistance électrique peut être justifiée. Elle permet réellement de remplacer la voiture. D'autre part, le prix de la version Family électrique est plutôt de l'ordre de 3000-3500 €, les 1000 € de surcoût par rapport à Babboe étant justifiés (à mon avis) par certains aspects de conception (maniabilité, légèreté...) et par la fabrication française, Babboe étant "made in PRC".

    RépondreSupprimer