30 nov. 2013

Les vélhopers de Novembre 2013.

Ce mois de Novembre, tous les Vélhopers rencontrés portaient des vestes chaudes, des bonnets, des écharpes, gants et collants pour les vélhopeuses. L'hiver bien que pas encore officiellement débuté commence à s'installer lentement mais surement.



 


 


Malgré le froid et les premières températures inférieures à 0° qui sont arrivées à la fin du mois, certains vélhopers continuent à amener leurs enfants chaudement emmitouflés à l'école à vélo.


Le titre de Vélhoper du mois de Novembre est décerné à cette femme qui n'a pas hésité à se parer de lunettes de soleil lorsque un des timides rayons de l'astre solaire à réussi a percé furtivement l'épaisse couche nuageuse stagnant au dessus de l'agglomération.


Courage, il ne reste plus que 4 mois avant l'arrivée du printemps...

26 nov. 2013

Test du triporteur Vélhop

I Bike Strasbourg a testé durant 6 jours le triporteur à assistance électrique qui sera bientôt proposé à la location par Vélhop. Fabriqué par la marque française Arcade, il répond au nom de code de T-Box. Ce vélo cargo se compose d’une remorque fixée à l’avant d’un vélo sur une plateforme équipée de deux roues.

Les premiers tours de roues ne sont pas évidents, la bête ne se laisse pas tout de suite apprivoiser. Il vous faudra tout d’abord vous familiariser avec le gabarit du triporteur, l’assistance électrique ainsi qu’à la direction nerveuse du T-Box. Quelques kilomètres sont nécessaires à cette prise en main. Une fois que vous maîtrisez ces trois aspects, la conduite du triporteur Vélhop s'avère très aisée.

Le dernier venu de la gamme Vélhop dispose d’un équipement haut de gamme. Il propose 7 vitesses et un système de freinage à disques hydrauliques très performant. En complément, un frein à main est disponible sur le cadre entre la selle et le guidon, même si son emplacement n’est pas très pratique pour enclencher facilement le frein à main à l’arrêt aux carrefours. Le guidon dispose d’un petit écran rétro éclairé lorsque vous allumez les lumières qui vous indique votre vitesse, le kilométrage effectué (total et partiel), la charge des deux batteries (36 V, 9Ah Lithium-Ion) qui permettent une autonomie de 50 à 75 km et les trois différentes puissances d’assistance proposées (faible, moyenne et forte). L'écran permet également de commander l’éclairage qui est de très bonne qualité.





Le triporteur est annoncé pour une capacité de transport de deux enfants. A l’usage, il semble cependant difficile d’installer deux enfants de plus de 2 ans dans la «box» où la place se fait très vite rare. La capacité trop limitée de transport est selon moi, le principal reproche que l’on pourrait faire à ce triporteur. Chargé de ma fille, son cartable, un sac de courses, il n'y reste plus beaucoup de place. Avec la poche arrière, que ma fille a découverte le second jour, la situation s’améliore légèrement, mais il me semble quand même difficile de transporter deux enfants de plus de 2 ans ainsi que leurs affaires confortablement.



Durant ce test, j’ai effectué près de 110 kilomètres sur différents revêtements (asphalte et stabilisé) dont de (trop) nombreux sous la pluie. Le triporteur Vélhop se comporte très bien quelque soit le revêtement et les conditions météorologiques. La conduite du T-Box au delà de 15km/h s’avère assez sportive du fait du poids important du triporteur (que j'estime à plus de 40 kg). Par contre, la vitesse de croisière de 15 km/h avec l’assistance électrique est très agréable. Vous n’avez qu’à appuyer légèrement sur les pédales pour maintenir votre vitesse à 15km/h et vous arrivez à bon port sans effort.


Le triporteur Vélhop est donc un très bon vélo cargo même s’il demande un minimum de prise en main. Les premiers tours de pédales sur un cargo et à plus forte raison doté d’une assistance électrique peuvent être déstabilisants. Une fois passé ce court apprentissage vous découvrirez très certainement les joies, la praticité et l’utilité du triporteur… alors n’hésitez contactez Vélhop par mail à contact@velhop.strasbourg.eu il reste peut être des places pour tester gratuitement le triporteur Vélhop. Sinon, il faudra attendre sa mise en location qui devrait intervenir au début de l’année 2014 à un coût encore inconnu…

24 nov. 2013

Un Pedersen à Strasbourg !

Le Pedersen est pour moi un des plus beaux vélos jamais fabriqué. Avec ses lignes épurées et élégantes, un cadre discret et sophistiqué et sa selle hamac, le Pedersen, breveté en 1894 par Mikael Pedersen, ingénieur danois, propose un design toujours aussi audacieux et futuriste plus d’un siècle après son invention. 

Le cadre du Pedersen est un chef-d'œuvre d'ingénierie. Sa structure composée de 21 triangles offre une grande stabilité et un poids incroyablement léger. Ses lignes droites en treillis sont parfaitement équilibrées par les courbes gracieuses du guidon. Le résultat est un vélo unique, simple, efficace et raffiné avec une position de conduite très haute qui permet aisément de profiter de la ville. 

Bien sur, le Pedersen se rencontre principalement à Copenhague où il est possible de temps en temps d’en apercevoir un au détour d’une piste cyclable, d’un pont où d’une déambulation à Christiania. En effet, le magasin Christiania Cycles est l’un des principaux revendeurs de la marque au Danemark. 

Copenhague, 2012
Copenhague, 2012

Christiania, 2012

Christiania, 2012
Il y a quelques semaines, j’ai également eu l’occasion d’en photographier un à Freiburg In Breisgau en Allemagne… 
Freiburg In Breisgau, 2013
Pour mon plus grand plaisir, il y a quelques jours, j’ai eu l’occasion d’en immortaliser un à Strasbourg. Ce Pedersen appartient à un allemand (dont j’ai oublié de demander le nom, qu’il m’excuse s’il lit ces lignes…) qui réside et travaille à Strasbourg. Son propriétaire l’a importé de son pays natal et l'utilise dès qu’il peut  lorsqu’il sait si l’endroit où il se stationne est sécurisé et abrité car la selle me disait-il est une «véritable éponge». 

Strasbourg, 2013

Strasbourg, 2013
Après bientôt deux ans de photos de cyclistes à Strasbourg, la capitale française du vélo réserve toujours de magnifiques surprises. Tant mieux… j’attends avec impatience les prochaines !

22 nov. 2013

Cycle Kitsch !

Vous avez certainement déjà vu sur internet ou dans des livres de nombreuses photos de vélos hollandais décorés comme eux seuls savent le faire, avec toute l'extravagence qu'on leur connait. De retour d'un séjour en famille en Hollande, mon pote Eric m'a ramené des photos hallucinantes de vélos rencontrés à Edam, petite ville située à 20 kilomètres au nord d'Amsterdam.

Jugez par vous même et prenez le temps de regarder les détails, vous n'en reviendrez pas, même la selle est métamorphosée en miroir mosaïque...


Et comme si cela ne suffisait pas, la fille de Madame possède le même gout prononcé pour la décoration... 



Merci Eric pour ces photos qui semblent venir d'une autre planète qui n'est cependant pas si loin de nous...Je suis sur que vous y trouverez de bonnes idées de personnalisation pour votre monture. Pour ma part, je retiens l'idée du chandelier installé à l'arrière du porte bagage et branché sur l'éclairage l'arrière. Une idée lumineuse...

20 nov. 2013

Les épaves du canal de la Marne au Rhin.

Mis en service en 1853 et long de 314 km, le canal de la Marne au Rhin permet une connexion fluviale entre la Marne à hauteur de Vitry le François et le Rhin à Strasbourg. Sur son tracé alsacien entre Strasbourg et Arzviller, l’ancien chemin de halage a été transformé en voie verte et fait partie de l'Eurovélo 5 (Londres - Rome/Brindisi). Traversant des zones d’habitat denses dans l’agglomération strasbourgeoise, cet aménagement fait également partie du réseau Vélostras car il propose une connexion agréable, rapide et sécurisée (pas de voitures) entre les communes qu’il traverse et le centre ville. Si bien qu’il est fréquenté à hauteur du Parlement Européen par près de 2000 cyclistes par jour à la belle saison.

Voies Navigables de France qui exploite la navigation sur ce canal et en assure l’entretien, a depuis le début du mois de Novembre entrepris une vidange du canal. 



Cette opération permet de réaliser tous les travaux qui ne peuvent pas l'être lorsque le canal est en eaux et en exploitation (modernisation, entretien ou remplacement de certaines pièces des écluses….). Elle permet malheureusement également de découvrir de nombreux vélos volés, rongés par la rouille qui ont été jetés dans le canal après utilisation dont comble de la bêtise humaine des vélos d'enfants…













I Bike Strasbourg profite donc de la triste mise en lumière de ces épaves pour rappeler quelques conseils déjà énoncés il y a quelques temps pour lutter contre le vol de vélo :

-Disposez d’un bon cadenas (voir en complément d’un bloc roue).
-Cadenassez toujours votre vélo (une roue et le cadre) à un point fixe même pour une petite course y compris dans les garages, cours ou caves (si possible…).
-Gravez votre vélo, s’il ne l’est pas d’origine (plus d'informations dans le lien précédent)
-Personnalisez votre vélo, pour le rendre moins banal et plus facilement identifiable en cas de vol.
-N’achetez pas de vélos volés (marquage effacé, signes évidents de vol...).

Strasbourg n’est heureusement pas encore au niveau de la Hollande où d'après le livre Bicycle mania Holland  de Shirley Agudo plus de 700 000 vélos ont été volés en 2011 (chiffre en diminution!) dont 50 000 à Amsterdam qui en repêche près de 12 000 dans ses canaux.

18 nov. 2013

Hans, master of the cargo bikes of Berlin.

I'm sure you've discovered that the four cargo bikes of the last picture of the previous article were Hans's one.

I spent a day with Hans to following him during his deliveries by cargo bike. The first step of the day was too earlier for me. Hans had to bring some ecological clothes for children to the Boxi market of Friedrichshain at seven in the morning under a strong rain.

The rain stopped just before the second delivery of the morning. Hans had to go to a pastry of Kreuzberg to catch some good cakes and to bring them to several restaurants and bars of the neighbourhood. He made this delivery several time a week. For this he use it's special old dutch bakfiets because it's got suspensions so fragile cakes are not damaged by the vibrations of the old cobblestoned streets of Berlin. Hans bought this cargo in the Netherlands four years ago. It was built between 1925 and 1935 and it's still riding.




In the middle of the afternoon, Hans had to come back to the Boxi market. This delivery was very different of the cake's one because there was lots of clothes and because they are not fragile. Hans took his bigger cargo bike. It's from a berliner manufactory called "Pedalpower". It has 1,2 m³ capacity in a closed box and run so good that I got some difficulty on my bike to follow Hans on the berlin's cycle path.



Hans has lots of ideas to develop his society, 3 Rad Rent Berlin, and the cargo bikes in the german capital. He wants to propose new bikes rentals, to organise events to promote this special use of bicycle in the city and dream about opening his cargo bikes's shop in Berlin. I Bike Strasbourg hope to talk about this very interesting projects very soon.

15 nov. 2013

Berlin's cargo bikes

When you are riding a bike in the streets of Berlin you can from time to time met between two amazing cyclists a wonderful cargo bike carrying goods or children without noise and polluting. I Bike Strasbourg already introduced you in the beginning of September 2013 a sample of the models and the different type of use of the cargo bikes you can find in Berlin. Here are some new pictures of the Berlin's cargo bike scene.

Bullitt
Short John
Short John

Triporteur Christiania


Triporteur Christiania

Long John
Wandering in the city by bike, I found in a little street of Kreuzberg four cargo bikes parked in front of a building...


You will discover who owns those cargo bikes in the next message, but I’m sure you already have an idea...