9 sept. 2013

La culture vélo à Berlin, partie 1, la place du vélo à Berlin.

Après plusieurs étés passés au Danemark, j’ai découvert en famille Berlin, ville chargée d'Histoire. J'en ai profité pour poser sur cette ville mon regard de cycliste aguerri et vous ramener un condensé de culture vélo de la capitale allemande où près de 15% des déplacements sont réalisés à vélo (30 % à pied, 25% en transports en commun et 30% en voiture).

Heure de pointe dans Kreuzberg

Heure de pointe dans Mitte
 Il ne m'a pas fallu longtemps pour me rendre compte que le vélo avait une grande place à Berlin. Dès mon arrivée, dans la magnifique Hauptbahnof, j'ai vu de nombreux cyclistes sur les quais et dans les trains régionaux ou métro puisque le transport des vélos y est autorisé sous réserve de s’acquitter d’un ticket pour sa monture (de 1,1 € pour un petit trajet à 20 € pour la carte mensuelle). Pour favoriser l'intermodalité, la Deutsche Bahn à depuis quelques années développé dans plus de 40 villes du pays un système de location de vélos en libre service appelé « Call a bike ». On retrouve une centaine de stations alimentés par panneaux photovoltaïque dans les quartiers centraux de Berlin. En complément de nombreux arceaux sur lesquels squattent très peu d'épaves sont disséminés sur l’ensemble de la ville.

Station Call a Bike
Call a bike
Call a bike
Les infrastructures cyclables sont très présentes sur les grands axes et se matérialisent par des pistes unidirectionnelles sur la chaussée ou sur le trottoir sur les axes récemment réaménagés. Je n'ai vu qu'une seule piste bidirectionnelle bien pensée autour du rond point de Großer Stern en plein milieu des 200 hectares du parc Tiergartern. 

Piste bidirectionnelle autour du rond point de Großer Stern
Dans les quartiers résidentiels de nombreuses rues sont en zone 30 ou de rencontre voire depuis 2009 en rue cyclable (Farhradstraße) où les vélos sont prioritaires sur le trafic motorisé. Les piétons et les cyclistes sont très respectés notamment aux intersections où les véhicules motorisés leur cèdent toujours la priorité quand ils tournent. Parallèlement les cyclistes respectent scrupuleusement le code de la route.

Rue cyclable uniquement autorisée à la circulation automobile des résidents
Le jalonnement et la signalisation lumineuse ou au sol sont bien pensés et très efficace. On reconnaît bien ici l’organisation allemande. Certains panneaux prennent même en compte les rickshaws et les gyropodes.

Jalonnement à proximité du Reichstag
Rue interdite aux cyclistes, rickshaws et gyropodes pour cause de travaux !
Sas cycliste pour tourne à gauche à un carrefour à feux
Double sens cyclable
Ces infrastructures et aménagements favorisent grandement les déplacements à vélo à Berlin, si bien qu’en plus des déplacements pendulaires ou de loisirs, il circule dans la capitale allemande de nombreux coursiers, des vélos cargo et des rickshaws.

Coursier
La culture vélo à Berlin se remarque également par quelques performances artistiques ou œuvres d'art mettant en scène le vélo et la relation privilégiée qu'il entretien avec la ville et ses habitants.







 

La découverte de la culture vélo à Berlin continue toute la semaine sur I Bike Strasbourg. Le prochain message sera consacré aux vélos cargo.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire