8 avr. 2013

La culture vélo à Paris - partie 1 - La politique cyclable de la Ville de Paris

En correspondance entre deux trains à Paris il y a quelques jours, I Bike Strasbourg vous emmène à la découverte du vélo dans la capitale. Depuis avril 2001, socialistes et écologistes ont commencé à s'attaquer à l'hégémonie de la voiture sur l'espace public et à privilégier les transports en commun de surface et le vélo.

Pour cela, deux principaux axes ont été déployés; la réalisation de nombreux couloirs réservés aux bus et la promotion du vélo par la mise en place d'un système en libre service accompagné du développement du réseau cyclable. Les deux sont intimement liés car à Paris de nombreux couloirs bus sont ouverts à la circulation des cyclistes.

Durant les années 2000, les aménagements cyclables ont fortement progressé en quantité et en qualité. Vélib, le système de vélo en libre service a été inauguré en juillet 2007 et connait depuis un important succès (plus d'informations dans le message de demain). Si bien que d'après les dernières enquêtes nationales transports et déplacements de 2002 et 2008, la part modale du vélo à Paris intramuros a progressé de 2 % passant de 1 à 3%. Le plan vélo 2010/2014 planifie les premières actions pour un doublement de l'usage du vélo à Paris en 2020. En complément, la maison de vélo de Paris que je n'ai pu visiter faute de temps a été inaugurée en septembre 2011 à proximité de la place de la Bastille.

Aménagements cyclables à Paris en 2007
Aménagements cyclables à Paris en 2012
Cependant, malgré ces efforts et notamment la mise en place à de nombreux carrefours secondaires du cédez le passage cycliste et le déploiement dans de nombreuses rues de double sens cyclables, il reste de gros points noirs à travailler pour que Paris devienne une véritable capitale cyclable. Certaines pistes cyclables sont "neutralisées" certains jours pour cause de marché. De nombreuses voitures et livreurs stationnement sur les bandes cyclables (comportement qui va peut être évoluer avec la verbalisation par vidéosurveillance...) et la cohabitation entre les cyclistes, les bus et les taxis, qui sont autorisés dans certains couloirs, est parfois difficile. 

Cédez le passage cycliste
Stationnement illicite sur la bande cyclable
Deux roues motorisé circulant sur une bande cyclable
Piste cyclable "neutralisée" deux jours par semaine pour le marché
Cohabitation difficile dans certains couloirs bus autorisés aux cyclistes et taxis
Les scooters ont encore trop tendance à utiliser les aménagements cyclables. Enfin, sur les grandes places circulaires et aux portes de Paris (même si une dizaine sera réaménagée à l'horizon 2014), le cycliste est coincé dans la circulation automobile chaotique (souvenez vous de la bande annonce de Vélotopia...).


Pour finir, il serait grand temps d'équiper les Champs Elysées, de pistes cyclables. La plus belle avenue du monde qui ressemble plus à une autoroute à 2*5 voies de circulation ne peut plus être uniquement réservée un dimanche dans l'année aux cyclistes «Spanghero» du Tour du France. Elle doit être praticable au quotidien et en toute sécurité par les cyclistes parisiens !

Malgré celà, et le fait que les déplacements à vélo, même s'ils augmentent, restent encore trop peu nombreux, le vélo, dans la ville lumière, est sorti de l'ombre.  La série de message de cette semaine vous le prouvera si vous en doutiez encore...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire