31 janv. 2013

En France, le vélo gagne du terrain !

Voila une bonne nouvelle, même si la France reste encore proche de la lanterne rouge des pays européens qui utilisent le vélo pour se déplacer, les comportements évoluent lentement au pays du Tour de France... Tous les résultats de l'étude sont disponibles ici


Source : 20 minutes

En France, le vélo ne doit plus être uniquement considéré comme un sport ou un loisir mais comme un transport !

29 janv. 2013

Vélotopia, les photos de la soirée

Merci aux 80 personnes qui sont venu voir samedi dernier la projection de Vélotopia. Les débats ont été riches après les séances avec le réalisateur Erik Fretel. Ce fut une belle soirée pour le développement et la promotion de la culture vélo à Strasbourg. Vous pouvez voir quelques clichés ci dessous.






Le réalisateur a vendu une quinzaine de DVD de Vélotopia. Pour ceux qui n'ont pas pu se le procurer, il est en vente sur le site du film.

25 janv. 2013

Projection Vélotopia c'est demain !

En avant première et parce qu'il reste encore quelques places, I Bike Strasbourg vous propose quelques images du film Vélotopia qui sera projeté demain soir à Strasbourg en présence de son réalisateur, Erik Fretel...


N'hésitez plus, laissez vous gagner par la Vélotopia et venez participer à l’événement vélo de ce début d'année à Strasbourg. Toutes les informations sur la projection sont disponibles en cliquant ici

21 janv. 2013

Projection Vélotopia 26 janvier à Strasbourg !

I Bike Strasbourg vous propose samedi 26 janvier la projection de Vélotopia, docu-comédie d'Erik Fretel sur la promotion du vélo comme mode de déplacement quotidien. Deux séances sont programmées à 19h et 21h, en présence du réalisateur dans la salle Eco-logis sise 24 rue de Lunéville à Strasbourg Neudorf. La participation est de 3 €.


Il reste encore des places pour les deux séances alors n'hésitez pas, laissez vous gagner par la Vélotopia. Plus d'informations ici

20 janv. 2013

Ciel de feu !

De temps en temps il est bon de s’arrêter et d'observer les spectacles que nous offre la planète. Mardi matin, j'étais le seul arrêté sur le pont du Corbeaux durant l'heure de pointe à admirer ce ciel de feu !!!



30 minutes plus tard, la neige posait son manteau blanc durablement sur Strasbourg car aujourd'hui de la neige et du verglas sont à nouveau prévues...

17 janv. 2013

Quand San Francisco vient découvrir la culture vélo à Strasbourg

Le blog de la culture vélo à San Francisco « I love biking SF » réalisé par Chris vient de publier un article sur le vélo à Strasbourg. Chris et sa compagne Nellie ont pris l’habitude de voyager dans le monde et de découvrir des villes où le vélo s’est bien développé.

Après Portland aux Etats unis et Copenhague qu’on ne vous présente plus, nos deux habitants de Frisco souhaitaient découvrir le vélo en France. Après quelques recherches, leurs choix s’est bien entendu rapidement orienté vers Strasbourg…Vous saurez pourquoi et comment en lisant cet article.

15 janv. 2013

«Cédez-le-passage cycliste au feu»

Fabienne Keller, Maire de Strasbourg présente en mai 2007 à Hubert Peigne, Coordonnateur interministériel pour le développement et l'usage du vélo, le projet de tourne à droite au feu rouge pour les cyclistes, dispositif qui existe aux Pays-Bas et en Belgique depuis plusieurs décennies. Le ministère de l'Equipement donne son feu vert début 2008 pour une expérimentation dans différentes villes françaises (Bordeaux, Nantes...) et à 5 carrefours de Strasbourg.


Cette expérimentation a permis de mettre en lumière les résultats positifs suivants :
• Absence d’accident lié à l’autorisation accordée au cycliste de tourner à droite (ou de passer tout droit au carrefours en « T ») au feu rouge ;
• Aucune incidence négative sur le respect du feu pour les autres mouvements ou aux autres
carrefours ;
• Des pratiques cyclistes jusque-là erratiques mieux canalisées ;
• Des cyclistes qui restent sur la chaussée et qui ne coupent plus par le trottoir pour éviter le feu.



Si bien que depuis début 2012, la règlementation de la signalisation routière donne la possibilité aux collectivités locales d’autoriser les cyclistes qui veulent tourner à droite ou aller tout droit, dans certains carrefours à feux adaptés, à céder le passage au lieu de s’arrêter au feu rouge.


Pendant la phase d’élaboration de cette nouvelle disposition réglementaire, l’appellation « tourne à droite », terme technique lié à l’exploitation des carrefours, a été majoritairement employée. L’utilisation d’une nouvelle dénomination, adaptée à une communication grand public, se révèle nécessaire.
Suite aux premiers retours d’expérience, il apparaît en effet que l’expression actuelle est source d’incompréhension pour les médias et les usagers :

  • L’obligation de céder le passage aux autres usagers pour le cycliste est souvent oubliée et la mesure est parfois caricaturée, jusqu’à être présentée comme un moyen d’encourager les cyclistes à adopter un comportement non prudent en carrefour ;
  • Le « tourne-à-droite » est une expression réductrice car la réglementation prévoit également l’autorisation de poursuite en mouvement direct dans les carrefours en T.

C’est pourquoi la communauté technique a choisi d’adopter l’appellation « cédez-le-passage cycliste au feu ». La communication autour de ce dispositif devrait s’en trouver améliorée.


Ce dispositif est maintenant entré dans sa phase de mise en œuvre : il a été déployé en 2012 dans de nombreuses villes. Au 1er décembre 2012, trois communes de l'agglomération strasbourgeoise ont mis en œuvre cette nouvelle autorisation; Strasbourg sur 60 carrefours depuis début 2012 et plus récemment Hoenheim au Nord sur 10 carrefours et Oberhausbergen à l'Ouest sur 5 carrefours... D'autres communes de l'agglomération devraient également mettre en place ce dispositif durant l'année 2013.

11 janv. 2013

Bataille pour l'espace piéton

Article des DNA du 10 janvier 2013

L’association Piétons 67 attaquait, ce mercredi matin, devant le tribunal administratif de Strasbourg, la Communauté urbaine dans sa politique de zones de circulation mixtes piétons/vélos. Le trottoir est pour les premiers, sans partage, analyse l’association, ou alors avec marquage des territoires de chacun.
 
Le rapporteur public est allé dans ce sens et conclut à une nécessité de marquage, là où ce n’est pas fait. La décision du tribunal doit tomber le 23 janvier. Mais elle ne pourra pas concerner les voies où la Ville a obtenu l’autorisation expresse de la mixité contestée… Pour une expérimentation ! Cette expérimentation se déroule avec l’aval de la Délégation à la Sécurité et à la Circulation routière.

En deuxième audience ce mercredi matin au tribunal administratif de Strasbourg, le conflit piétons-cyclistes sur les trottoirs voit camper chacun des protagonistes sur ses positions.

Le code de la route est incontournable, plaide l’association Piétons 67. On ne peut donc décréter de zone mixte sur un trottoir, a fortiori lorsque les espaces alloués aux cyclistes et aux piétons ne sont pas marqués de manière claire. Par conséquent, la Ville et la Communauté urbaine de Strasbourg doivent faire marche arrière sur ces aménagements.

Nécessité « d’une injonction à la CUS »

L’association, dans la procédure qu’elle a entamée auprès du tribunal administratif, a eu l’oreille attentive du rapporteur public. Déjà fin novembre, mais à nouveau hier matin, après un supplément d’instruction, les conclusions dudit rapporteur semblent favorables à la requête de Piétons 67.

« Les trottoirs où circulent ensemble piétons et cycles, sans délimitation, ni matérialisation indiquant les espaces respectifs, posent difficultés, à notre sens », a réitéré la magistrate. La difficulté que le trottoir est, en principe, réservé aux piétons et aux cyclistes de moins de 8 ans. Le rapporteur conclut à la nécessité, selon elle, dans le jugement à rendre, d’une « injonction à la CUS de prendre les mesures nécessaires dans un délai d’un mois » pour matérialiser les zones mixtes. Mais ajoute cependant : « Il faudrait exclure de cette injonction les voies strasbourgeoises concernées par l’expérimentation en cours, autorisée par la Délégation à la sécurité et à la circulation routière ».

Cette expérimentation concerne le fonctionnement mixte de l’espace piétons/vélos sur les ponts de la Bourse et Pasteur, le boulevard de la Victoire, l’avenue du Rhin, l’allée des Comtes et la rue du Landsberg. Alain Jund, adjoint en charge de l’urbanisme, précise : « Ce sont des endroits où la cohabitation nous paraît la plus pertinente des solutions. Elle évite le détour du cycliste et nous paraît de bon sens, même si juridiquement ce n’est pas correct ».

Du côté de la Ville, on souhaite, « que la législation évolue, pour se rapprocher du droit allemand ou suisse en la matière ». Et on envisage même de demander un élargissement de l’expérimentation précitée à d’autres voies… Mais, d’un autre côté, la municipalité ne resterait pas sourde aux intérêts des piétons.

Alain Jund l’affirme : « Depuis octobre 2010, plus aucun nouveau trottoir mixte n’a été réalisé ». « Par ailleurs, les évolutions de législation ont permis de transformer certains tronçons existant en voie verte, comme, par exemple, l’allée du Schluthfeld. Enfin, de nouveaux aménagements, comme sur la route du Rhin, permettent de reprendre l’existant en offrant des voies dédiées aux cycles. »

Pour revenir au partage de l’espace public, l’élu persiste : « L’idée avance dans la tête des gens, mais les textes ont encore du mal à suivre les pratiques ». Et d’ajouter : « On pourrait aussi, dans un certain nombre de cas, rééquilibrer ce partage en prenant de l’espace public aujourd’hui accordé aux voitures pour remettre le cycliste sur la chaussée »…
 
Le jugement du tribunal administratif est annoncé pour le 23 janvier.

9 janv. 2013

Bogotà : Los bicitaxis, un complément informel aux transports en commun

Article tiré de la revue Urbanisme n°385 de juillet/aout 2012.


Au cours de la dernière décennie, la pratique du vélo s'est développée à Bogotà grâce à la réalisation, dans le cadre du plan de mobilité, d'un réseau de piste cyclables. Mais un autre usage de la bicyclette s'est récemment manifesté dans la ville. En effet, l'évolution des logiques de transports publics, qui s'est notamment traduite par la mise en service du système BRT (Bus Rapid Transit) Transmilenio, a induit une réduction progressive de la desserte de divers quartiers, en particulier ceux de la périphérie. En réponse, des modes de transports complémentaires, informels et/ou illégaux, se sont mis en place pour pallier ces carences, dont le vélo-taxi, qui permet de se déplacer dans les zones non couvertes par le BRT.

Le bicitaxi est un moyen de transport de courte distance et peu onéreux. Il suscite des regroupements d'usagers, généralement aux arrêts intermédiaires ou en bout de ligne du système BRT. Bien que son rayon d'action n'excède pas deux kilomètres, il connait une forte demande sociale. Opérant sans cadre réglementaire ni flotte de véhicules homologués, il n'est pas, à ce jour, autorisé par l'administration publique, pour des raisons de sécurité et de durabilité financière et opérationnelle.

Photo: Boris Heger / Report Digital - REA
Il offre également des emplois « informels » : les bicitaxis sont souvent conduits par des jeunes hommes qui obtiennent ainsi un revenu pour eux-mêmes et pour leur famille, effectuant entre 30 et 50 courses quotidiennes, pour moins d'un dollar le trajet. Les associations réparties par secteur urbain se regroupent pour réguler ce service, établissant ensemble les règles de fonctionnement de base. Tout cela sur le maillage de voies existant et reliant les quartiers, sans obligatoirement emprunter le réseau de pistes cyclables.


Isabel Arteaga, architecte, professeur à l'université Los Andes de Bogotà

7 janv. 2013

Vélotopia à Strasbourg !

Vélotopia est un docu-comédie sur les bienfaits du vélo comme mode de transport, qui redonne ses lettres de noblesse à la petite reine. Le but de ce moyen métrage de 52 minutes n'est pas tant d'apporter un maximum d'infos (quoi que...) que de tout simplement, à travers l'humour et l'amour, donner envie de faire du vélo.

Tourné entre Alençon, Paris, Notre Dame des cyclistes et Amsterdam, Vélotopia, donne également la parole à différents acteurs reconnus pour leurs actions pour le développement du vélo en France. Au casting :
    • Geneviève Laferrère, présidente de la Fubicy (Fédération des usagers de la bicyclette)
    • Véronique Michaux, secrétaire générale du Club des villes et territoires cyclables
    • Denis Baupin, ancien adjoint au Maire de Paris en charge du développement durable, de l'environnement et du plan climat
    • Didier Tronchet, écrivain, auteur du petit traité de vélosophie

Vous pouvez visionner la bande annonce ici et trouver quelques informations complémentaires sur le film sur son site : www.velotopia.fr

I bike Strasbourg, vous propose samedi 26 janvier la projection de Vélotopia, en présence de son réalisateur Erik Fretel. Il répondra à la fin de la séance à vos différentes questions. Venez commencer l'année 2013 par une soirée de bonne humeur sur un thème pourtant sérieux et porteur d'avenir. 

La projection aura lieu dans la salle Eco-logis sise 24 rue de Lunéville au Neudorf. Elle est desservie directement par la piste cyclable de l'allée du Schluthfeld et par l'arrêt Schluthfeld des lignes de tram A et E . Deux séances sont programmées, la première à 19h et la seconde à 21h au tarif de 3 €. La capacité de la salle étant de 35 personnes, pour être sur d'avoir une place, merci de réserver préalablement par mail à l'adresse suivante : ibikestrasbourgatgmail.com. (remplacez "at" par le symbole arobase...).


5 janv. 2013

2013, l'année de Velhop ?

Velhop est devenu en 2012, un élément incontournable du paysage strasbourgeois au point de ne plus pouvoir satisfaire la demande grandissante... En effet, il a su séduire de nombreux publics différents;  femmes,  hommes, jeunes, moins jeunes qui pédalent toute l'année dans l'agglomération sous le soleil, la pluie ou la neige...










 Restez velhopen en 2013 !!!

4 janv. 2013

Vélo école à Strasbourg...

Les enfants, n'attendez pas les beaux jours pour tester votre tout nouveau vélo déposé au pied du sapin par le Père Noël. Papa et maman pédalent tout l'année, quelque soit le temps, alors demandez leur d'aller faire une petite promenade même si le soleil ne brille pas et qu'il fait un tantinet frisquet. N'oubliez pas vos gants, une écharpe et votre bonnet sous le casque... 




Les pistes cyclables strasbourgeoises sont également très jolies en hiver. En plus, il parait qu'il y a un peu moins de monde qui y circule...
 

2 janv. 2013

Tourner sa langue sept fois dans sa bouche...

Quand on pédale seul(e), la langue est un organe du corps dont on a pas ou peu besoin. Mais ce n'est pas pour cela qu'il ne faut pas le montrer...








En tous cas, les langues de ces cyclistes n'ont pas fourchées !


1 janv. 2013

Bonne année 2013 !!!

Aujourd'hui pour commencer l'année 2013 tranquillement, I bike Strasbourg vous propose une série de photos "ratées"...











I bike Strasbourg prend comme bonne résolution pour cette nouvelle année 2013 de continuer à publier régulièrement des articles divers, variés et de qualité sur la culture vélo à Strasbourg et ailleurs dans le monde...