17 nov. 2012

Cyclistes dégagez, le marché de Noël arrive !

Afin de faire place nette aux touristes pour le marché de Noël, la ville de Strasbourg supprime temporairement depuis hier de nombreux arceaux vélos sur les places du Temple Neuf, Broglie, de la Cathédrale et des Tripiers. Depuis lundi et conformément à l'arrêté temporaire 2012-1213 qui stipule "qu'il importe de prendre des mesures restrictives en matières de circulation et de stationnement afin de garantir en toute sécurité, la mise en place sur les différents sites des chalets, ainsi que le bon déroulement du Marché de Noël", des messages indicatifs ont été installés sur chaque arceau concerné par cet arrêté. Jeudi, les premiers arceaux vides ont été enlevés. Hier, les arceaux ainsi que les vélos restant cadenassés dessus  ont été déboulonnés par une entreprise spécialisée.




Avant l’enlèvement des arceaux, l’entreprise prend en photo tous les vélos qui y restent attachés. Ils sont ensuite chargés dans une camionnette et emmenés au dépôt de l’entreprise situé au port du Rhin. Si ces vélos ne sont pas cherchés par leurs propriétaires, l’entreprise les réinstallera au même endroit lorsque les arceaux seront remis en place début janvier.



En tout, ce sont environ 100 arceaux qui seront retirés soit près de 200 places de stationnement. Où ces vélos vont-ils se garer ? Certains cyclistes ont déjà trouvé la parade en attachant leurs montures au mobilier urbain…


Une partie des arceaux de la place Kléber est également concernée par la même procédure. Ces arceaux seront retirés vendredi prochain.



I Bike Strasbourg peut comprendre que l’on ait besoin de retirer des arceaux de l’espace public pour assurer la bonne circulation des très nombreux flux piétons durant la période du marché de Noël. Il est cependant regrettable que ces arceaux ne soient pas relocalisés durant cette période en périphérie du centre ville comme cela est proposé de manière pérenne dans le plan piéton, adopté à l’unanimité le 23 janvier 2012.

Cette mesure limitée dans le temps pourrait servir de test grandeur nature et de retour d’expérience pour le développement d’une offre de stationnement à l’entrée des zones piétonnes. L’esprit de partage de Noël ne semble apparemment pas valable pour les cyclistes à Strasbourg…

2 commentaires:

  1. Tout à fait d'accord. Et même, ok pour la place du Temple Neuf et Broglie du fait de l'implantation de chalets, mais pourquoi Kleber et la rue du Vieux Marché aux Poissons ? Alors quoi, pour venir au marché de Noël en famille ou avec des amis, on fait quoi, on vient en voiture ou on se tasse dans le tram c'est ça ?

    RépondreSupprimer
  2. Ouais, on vient en voiture et on se gare au parking Gutenberg même si le panneau affiche "complet". Comme ça on squatte la bande cyclable verte (en laissant le moteur tourner bien sûr) en attendant qu'une voiture sorte pour que la barrière se lève. Mais que fait la police ?

    RépondreSupprimer