24 sept. 2012

La culture vélo à Copenhague - partie 3 - Christiania, la capitale du vélo

La ville de Christiania situé au cœur de Copenhague est un endroit unique pour plusieurs raisons. Fondée en 1971 sur d'anciens terrain militaires et autoproclamée « ville libre de Christiania », elle fonctionne comme une communauté autogérée et puise son inspiration dans le mouvement hippie. Elle compte aujourd'hui un millier d'habitants sur 34 hectares

Christiania est mondialement connu pour sa vente « libre » de Marijuana. Une rue de la ville est dédiée à ce commerce. Au delà, de la stigmatisation médiatique et politique sur la vente de Cannabis, qui provoquent régulièrement des tentatives de la part des différents gouvernent danois de raser Christiania et de vendre les terrains qui appartiennent toujours à l'Etat à des promoteurs immobiliers, Christiania concentre une très grande partie de l'activité culturelle et artistique de Copenhague.

Christiania est organisée en deux parties. La première comporte les anciennes casernes militaires et concentre une grande partie de l'activité de la ville. La seconde se développe autour d'un lac et de maisons autoconstruites dont certaines proposent une architecture très originale.






D'un point de vue de la mobilité, Christiania est une ville où la voiture n'a pas le droit de pénetrer. Toute la ville est réservée aux piétons et aux cyclistes. Si bien que, le vélo est omni présent dans la ville (encore plus qu'à Copenhague!), du plus banal au plus atypique ou moderne. Une véritable capitale du vélo !


Rickshaw et triporteur bella bike


Christiania bike

C'est dans ce contexte qu'a été inventé le triporteur Christiania bike en 1984 que l'on croise très régulièrement à Christiania et au delà dans tout Copenhague et le Danemark. On en reparle lundi prochain...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire