30 juil. 2015

Tatooing...

L'été, certains cyclistes laissent apparaitre plus facilement leurs tatouages dont certains sont de véritables œuvres d'art. En voici une sélection.






Et vous si vous deviez vous faire tatouer, ça serait quoi et où ?

24 juil. 2015

Développement des cruisers à Strasbourg...

Les cruisers ont été inventés dans les années 30 aux États Unis. Ces vélos qui reprennent les formes arrondies des motos américaines (certains ont même un faux réservoir...), utilisent des pneus larges sont généralement monovitesses et proposent une position de conduite droite idéale pour se déplacer en ville. J'ai constaté depuis ce printemps une nette augmentation du nombre de cruisers en circulation à Strasbourg. Est-ce un phénomène de mode? Un retour du aux beaux jours? Je n'en sais encore rien mais voici une sélection de quelques modèles qui "croisent" dans la capitale alsacienne...


 









Pour ceux qui sont intéressés par ces modèles, je ne peux que conseiller la lecture du livre de Richard Mazy intitulé « Cruisin' Bicycle, le vélo style U.S » paru en 2013 aux éditions l'autodrome. Vous pourrez y découvrir toute la richesse et la diversité des nombreux modèles photographiés aux quatre coins de la France et en Belgique par l'auteur. Le livre figure dans la bibliothèque d'I Bike Strasbourg. Il est disponible en prêt sur simple demande. Avis aux amateurs !

12 juil. 2015

Mise en service de la passerelle de Hausbergen.



Début mai, l’Eurométropole de Strasbourg a inauguré à Schiltigheim une passerelle de 140 m de long qui enjambe l’autoroute A 35 ainsi que de nombreuses voies ferrées. Elle assure une liaison piétonne et cyclable sécurisée entre la seconde ville de l’agglomération strasbourgeoise, l’Espace européen de l’entreprise et le quartier de Cronenbourg.


Cette nouvelle infrastructure appartenant à la rocade de première couronne du réseau Vélostras a coûté 8,5 millions d’Euros et a bénéficié d’un financement à hauteur de 2,5 millions d’Euros du Conseil départemental du Bas-Rhin et 150 000 Euros de la ville de Schilitgheim.


De conception métallique, la passerelle est composée d’une partie droite qui surplombe l’autoroute et d’une partie courbe, qui s’adapte à l’implantation des poteaux caténaires au dessus du faisceau ferroviaire. Les travaux ont duré près d’un an et demi (dont quelques mois de retard suite à des erreurs de calculs de l'entreprise....). Ils ont nécessité à plusieurs reprises la fermeture nocturne de l’autoroute et l'interruption du trafic ferroviaire.






L’ancien pont de Hausbergen a été réaménagé en récupérant l’espace nécessaire pour insérer un aménagement pour les piétons et les cyclistes circulant dans le sens Ouest/Est. La passerelle assure quand à elle les circulations dans l’autre sens. Elle est équipée d’un éclairage discrètement installé dans sa partie haute.  Deux boucles de comptages ont été installées côté Est (une dans chaque sens) afin de mesurer la fréquentation cycliste de cet itinéraire.



Cette nouvelle passerelle se connecte aux aménagements cyclables réalisés début 2014 dans le secteur de l’Espace européen de l’Entreprise lors de la mise en service de la première ligne de BHNS de l’agglomération.

5 juil. 2015

Les Vélhopers de Juin 2015.

Les Vélhopers de Juin 2015 ont profité de la fête du vélo organisée le 14 juin par l'Eurométropole de Strasbourg pour louer un tandem et faire le parcours réservé aux cyclistes à deux, voire pour certains à trois avec un enfant embarqué dans un siège enfant.

 


Restez Véloptimiste !

1 juil. 2015

Défaite de la musique...

A partir d'aujourd'hui, en France, les écouteurs, les oreillettes et les casques audio sont interdits au volant et au guidon . Cette interdiction s’applique non seulement aux conversations téléphoniques mais aussi à l’écoute de musique ou de la radio dès lors que cette écoute transite par un dispositif en contact avec les oreilles. Les systèmes intégrés dans les véhicules ou dans les casques de moto restent donc tolérés quelque soit l'intensité sonore d'écoute...

Déconseillée auparavant, cette pratique est aujourd'hui passible d'une amende de 135 euros (et d’un retrait de 3 points pour les véhicules nécessitant un permis...). Je solde donc aujourd'hui une série de photos présentant spécialement des cyclistes strasbourgeois pédalant au rythme de la musique... 








 
 


Je vous donne rendez-vous dans quelques mois afin savoir si cette nouvelle réglementation fait évoluer le comportement des cyclistes, des motards et des automobilistes et si les accidents provoqués par cette pratique sont en diminution.

24 juin 2015

Strasbourg teste de nouveaux modèles de « range-vélos ».

L'Eurométropole de Strasbourg a mis en service hier une nouvelle zone de stationnement expérimentale pour les vélos en centre ville. Elle a été installée au centre ville à l'angle de la rue du 22 novembre et de la rue du Fossé des tanneurs à l'emplacement de deux anciennes cabines téléphoniques récemment déposées par France Telecom. Cette aire regroupe trois nouveaux modèles de ce que les techniciens appellent désormais des « range-vélos ».


Ces ranges vélos ont vocation à faciliter le stationnement des vélos (notamment ceux équipés d'un panier ou de sacoches) tout en étant les plus compacts possibles. L'objectif de ce test est de recueillir un maximum de remarques des cyclistes afin de les intégrer dans un futur cahier des charges pour un nouveau modèle. Afin de pouvoir aisément juger leurs avantages et inconvénients, un numéro et une couleur ont été attribués à chaque modèle.

Modèle de "range-vélos" n°1, couleur jaune
Modèle de "range-vélos" n°2, couleur bleue
Modèle de "range-vélos" n°3, couleur orange
Les usagers sont invités à envoyer leurs remarques par courrier électronique à l'adresse suivante : rangevelos@strasbourg.eu ou en scannant le flash code présent sur les deux totems présent sur le site. L'expérimentation se terminera au mois de septembre 2015. Le nouveau modèle de « range-vélos » sera déployé massivement au printemps 2016 aux abords de la zone piétonne du centre ville.

Au delà d'offrir une offre de stationnement complémentaire, cette démarche vise également à inciter les cyclistes se rendant dans la zone piétonne pour une course de stationner leur monture à l'entrée de celle-ci et de finir leur déplacement à pied.